Les vins du Domaine Laurent Boussey à Monthelie, près de Meursault

Situé à Monthelie, près de Meursault, Pommard et Beaune (21 Côte d’Or), le Domaine Laurent Boussey vous propose de découvrir les vins rouges et les vins blancs issus de sa production.

Avec une exploitation comptant 15 hectares de vignes et 24 appellations différentes, la propriété offre un vaste choix de vins qui plairont aux amateurs les plus avertis comme aux débutants.

Les vins blancs

Bourgogne Chardonnay « Vieilles Vignes »

Ces vignes âgées de 50 ans, situées sur Meursault, donnent la meilleure expression du chardonnay et quelques sensations du terroir de la capitale des vins blancs. Le Bourgogne Chardonnay « vieilles vignes » est à boire en apéritif, ou avec des poissons, fruits de mer.

 

Monthélie

Ce charmant village niché à flanc de coteaux, limitrophe de Volnay et Meursault est complanté de seulement 10% de chardonnay, qui donne un vin aux notes de fleurs blanches, amandes fraiches, citron et minéralité.

 

Savigny-lès-Beaune « Les Saucours »

Situé entre la montagne de Corton et Beaune, au bord du « Rhoin », ce village a longtemps appartenu aux chevaliers de Malte et aux abbayes voisines. Les vins blancs ont un nez floral, de couleur or paille pale et une bouche beurrée, briochée à l’attaque franche et persistance.

 

Monthélie 1er cru « Champs Fulliots »

Ce Monthélie 1er cru possède une belle robe aux reflets dorés. Sur des accents vanillés, il évoque les fleurs blanches (l'aubépine), la pomme reinette, la noisette fraîche. Sa bouche offre une saveur moelleuse relevée par la nécessaire acidité qui signe les grands vins blancs.

 

Monthélie 1er Cru « Sur la Velle »

Dernière acquisition du domaine, cette jeune vigne plantée en 2012 nous donne un vin ample et généreux sur des notes florales.

 

Meursault « Clos du Pré de Manche »

Ce petit clos de 30 ares, situé au nord de Meursault, à côté du clos du Cromin, donne des vins blancs et féminins, robe or-vert, jaune serin, au bouquet d’aubépine, tilleul et silex. Long et structuré, à boire entre 4 et 8 ans, avec des poissons nobles (sandre) ou des crustacés grillés. (Température entre 12°C et 14°C).

 

Meursault « Vieilles Vignes »

Sélection de nos plus vieilles vignes, sur sol calcaire, lieu-dit les Meurgers, les Forges, qui donne des vins blancs très équilibrés et de bonne garde (6 à 12 ans) son bouquet évoque l’amande et la noisette grillées, fougère, verveine ou minéralité, corps gras et riche, long en bouche. Le Meursault Vieilles Vignes est à boire de préférence avec du foie gras, des viandes blanches, de la langouste.

 

Meursault 1er Cru « Les Charmes »

Les Charmes font partie des trois premiers crus de Meursault les plus recherchés et appréciés. Les vins ont beaucoup de puissance aromatique et un équilibre exceptionel sur le gras et l’acidité lui donnant un beau potentiel de garde.

 

Meursault 1er cru « Les Caillerets »

Le « Cailleret », nom assez fréquent en Bourgogne, est un terme qui désigne les terrains mélangés de fins cailloux ce qui donne un Meursault très minéral. Sa puissance aromatique et son équilibre basé sur le gras et l’acidité font de lui l’un des grands seigneurs de la Bourgogne, d’où un penchant naturel pour les viandes et poissons nobles et de belle texture.
Sans les dominer, il les transcende : c’est le cas des belles pièces de veau ou de volaille en sauce blanche, sublimées par la texture onctueuse du vin et par sa longue acidité distinguée. Encore mieux : avec les crustacés grillés et en sauce, comme les gambas, le homard ou la langouste, dont l’intensité aromatique et la texture craquante jouent avec son équilibre vif et souple.

 

Puligny-Montrachet

Grand vin blanc à la personnalité affirmée et de haute réputation.
Vin à la robe cousue d’or auréolée de reflets verdâtres, son bouquet réunit les arômes de noisette, pâte d’amande, citronnelle et aubépine. Corps et bouquet se fondent en une harmonie subtile.

 

Les vins rouges

Monthélie « Toisières »

Pentu et resserré, entouré de vignobles, notre village fut longtemps sous l’autorité de l’abbaye de Cluny. Les Toisières sont limitrophes de Meursault, à l’entrée du village. Ce terroir argilo-calcaire donne des vins féminins, fins et élégants, de couleur rubis, avec des arômes de petits fruits rouges et noirs (cerise – cassis) aux tanins soyeux.

 

Monthélie « Hauts Brins »

Ce coteau exposé plein sud, côté Volnay, s’élève à plus de 300 m sur un sol à dominance calcaire. Il donne des vins très complets puissants et longs, souvent fermés dans sa jeunesse, aux arômes de pivoine et fruits noirs.
Le Monthelie « Hauts Brins » est à boire avec des volailles rôties, abats rôtis, ris de veau et fromages : brie et reblochon.

 

Monthélie 1er cru « Sur la Velle »

Ce coteau limitrophe de Volnay 1er cru clos des chênes et caillerets donne des vins très fins, harmonieux, veloutés, il partage avec Volnay l’image d’un vin féminin.
Arômes de petits fruits rouges, de notes florales (violette), s’oriente avec l’âge sur le sous-bois, les épices. Le Monthélie Premier Cru sur la velle est à garder 6 à 12 ans.

 

Monthélie 1er Cru « Champs Fulliots »

Ce coteau limitrophe de Volnay 1er cru clos des chênes et caillerets donne des vins très fins, harmonieux, veloutés, il partage avec Volnay l’image d’un vin féminin.
Arômes de petits fruits rouges, de notes florales (violette), s’oriente avec l’âge sur le sous-bois, les épices. Le Monthelie Premier Cru Champs Fulliot est à garder 6 à 12 ans de préférence et à boire avec des volailles rôties, agneau, lapin, le foie andouillettes ou fromages (Brillat-Savarin, Soumaintrain).

 

Auxey-Duresses « Closeaux »

Village jouxtant Meursault, niché au cœur d’une vallée qui mène vers les Hautes côtes de Beaune, reconnu comme l’un des sanctuaires de la vigne celte et gallo-romaine.
Le vin, d’un rubis vif, aux arômes de myrtille et mûre, peut montrer dans sa jeunesse, un peu d’astringence. Ses tanins s’adoucissent après 5 ans et sa texture devient veloutée sur des notes animales et de cuir. L’Auxey-Duresses est à boire avec des chairs fines et viandes blanches, brochettes, lapin, ou poissons grillés (à servir à 15°C/16°C).

 

Savigny-lès-Beaune

Ce village possède un magnifique Château du 14ème siècle. Les sols sont argileux en bas de coteau et donnent des vins tanniques, étoffés avec une belle élégance et une couleur cerise profonde, pourpre à reflet grenat.

Ce vin accompagnera une pièce de bœuf, ou un fromage à saveur douce : Chaource, Cantal, Tomme (à servir à 15°C/17°C).

 

Beaune « Prévoles »

Beaune, capitale des vins de Bourgogne, attire surtout pour son Hôtel-Dieu flamboyant et ses caves immenses. Les Prévoles, vieilles vignes de 60 ans donnent des vins intenses et puissants, avec une robe éclatante et vive, aux arômes de cassis, mûre, groseille, humus et sous-bois et de truffes et cuirs en vieillissant. Le Beaune Prévoles est à boire avec des viandes comme le gibier à poils, rôti ou braisé et des fromages comme l’Epoisses, le Maroilles (à servir à 15°C/17°C – entre 5 ans et 10 ans de garde).

 

Volnay

Village haut perché étroit et pentu, mis en valeur depuis des siècles par les chevaliers de Malte et les Abbayes d’Autun et de Maizières. Les vins sont appréciés par leur finesse, leur sève et leur bouquet rubis vif, grenat, aux arômes de violette, groseille et avec l’âge, les épices, gibier et pruneau cuit. Sa féminité veloutée le prédispose aux volailles rôties ou laquées (à boire à 15°C/17°C).

 

Volnay 1er cru « Taillepieds »

Ces vieilles vignes de 21 ares donnent une cuvée de 1200 bouteilles. Le Volnay Premier Cru « Taillepieds » est à boire avec des mets comme le gibier à plumes rôti ou encore en civet, et également avec des fromages aux saveurs affirmées. (Servir à 14°C/16°C).

 

Volnay 1er Cru « les Mitans »

Ces vieilles vignes de 6.68 ares donnent naissance à une très petite cuvée (300 à 350 bts). Un vin reconnu comme le fleuron par sa complexité, sa finesse et son intensité délicate et nuancée.
Le Volnay Premier Cru « les mitans » est à boire avec des mets comme le gibier à plumes rôti ou encore en civet, et également avec des fromages aux saveurs affirmées.

 

Aloxe-Corton « Valozières »

Trait d’union entre le Côte de Nuits et de Beaune, ce village au pied de la colline de Corton, bénéficie d’une situation parfaite.
Cette Vieille vigne dans le lieu-dit « Valozières », riche d’un sol brun rougeâtre avec beaucoup de rognons siliceux et débris de calcaires à silex, donne des vins solides et structurés avec une robe assez foncée, rubis soutenu, grenat. Jeune, ses arômes rappellent le jardin au printemps avec ses petits fruits rouges et avec l’âge, pivoine et jasmin, fruits à l’eau de vie, cuir truffe, champignons. Le corps est ferme, riche en mâche et tanins qui demandent une garde de 6 à 12 ans.
Pour le boire, leur puissance impose des mets de grande force, comme des viandes rouges, grillées ou en sauce et des volailles rôties ou laquées.

 

Pommard

Le Pommard remonte à la plus haute antiquité, son nom vient de Pomone, déesse des fruits et des jardins.
Rois, ducs, seigneurs et abbayes s’en disputèrent les meilleurs crus.
La cuvée est composée par des vignes de bas de coteau (alluvions anciennes), ce qui donne un rouge profond, couleur rubis pourpre foncé, aux arômes de mûre, myrtille, noyau de cerise et prune mûre. Vin corsé et puissant.
Le pommard est un vin à boire avec des viandes sauvages (gibiers à poils ou à plumes) car ses tanins sont massifs et denses, et également avec des fromages de caractères.